Imagination als
heilsame Kraft
en francais

Luise Reddemann

est née en 1943 dans le Wurttemberg. Après des études à Fribourg, Munich et Cologne, elle s’établit après sa formation de neurologue en Rhénanie, où elle travailla dix ans dans son propre cabinet avant de devenir psychanalyste par une formation complémentaire à Dusseldorf.

 

Elle dirigea de 1985 à fin 2003 la clinique psychothérapeutique et psychosomatique de l'Hôpital Evangéliste Saint-Jean de Bielefeld. Elle se consacra dès le début au traitement des patients souffrant de traumatismes graves et à leurs séquelles, et elle développa en commun avec l'équipe de traitement de l'hôpital sa « Thérapie Psychodynamique Imaginative des Traumatismes, PIT» qu’elle perfectionna de façon continue depuis son départ de la clinique fin 2003.

 

Le Dr. Luise Reddemann s’adonne depuis 1972 à la méditation. Elle commença à intégrer des éléments de la psychologie bouddhiste de façon continue dans son approche thérapeutique après sa rencontre avec Sylvia Wetzel en 1995. Pleine conscience et compassion ainsi que le concept du noyau sain (Nature de Buddha) jouent donc un rôle important dans sa représentation actuelle du concept de la thérapie PIT.

 

Son intérêt s'est toujours tourné vers une psychothérapie intégrative, ainsi conçoit-elle la thérapie PIT comme une psychanalyse appliquée qui utilise des éléments cognitifs, imaginatifs et phénoménologiques d'autres écoles. Luise Reddemann se fait depuis des décennies le chantre d’une psychothérapie respectueuse des droits des femmes.

 

Depuis juin 2007, elle est professeur honoraire de psychotraumatologie et médecine psychologique à l'université de Klagenfurt.

 

La musique, et en particulier celle de Jean-Sébastien Bach, est pour elle une source importante d'inspiration.

 

Sa devise est la phrase suivante de l'écrivain Erich Fried:

« Il n’existe qu'une riposte au malheur: le bonheur ! »